Site Overlay

La Planète des Singes

La Saga « La Planète des Singes » au cinéma :

Cette année, ce sont les 50 ans du GREC, mais également les 50 ans du premier film « La Planète des Singes » provenant du roman de science-fiction best-seller de l’écrivain français Pierre Boulle paru en 1963  (auteur aussi du roman Le pont de la rivière kwai). Ce livre raconte l’histoire de trois spationautes atterrissant sur une planète similaire à la Terre sur laquelle les hommes sont réduits au rang d’animaux, et les singes sont élevés à celui d’espèce dominante. Pour créer cet histoire il s’est beaucoup inspiré des travaux de Charles Darwin.

Après la grande réussite du roman, celui-ci fut adapté en film par Franklin J. Schaffner, produit par la FOX avec comme acteurs principaux Charlton Heston et Roddy McDowall. Il est scénarisé par Michael Wilson, qui ne suit pas exactement l’histoire du livre, il y rajoute des réflexions sur : la ségrégation, les préjugés et l’hypocrisie de notre société actuelle (c’est aussi une vision futuriste du souci de l’écologie, du réchauffement climatique et de l’égalité…). Ce film sera une grande réussite au box-office ce qui permettra de faire vivre une suite. Une saga qui durera en tout 5 films, de 1968 à 1973 (« La Planète des Singes » ; « Le Secret de la planète des singes » ; « Les Évadés de la planète des singes » ; « La Conquête de la planète des singes » ; « La Bataille de la planète des singes »).

Avec la réussite de « Alien » de Ridley Scott, dans les années 80, la FOX souhaite relancer cette saga. Ainsi, pendant 20 ans, plusieurs projets s’enchaîneront avec Peter Jackson, Oliver Stone, Christopher Columbus, Roland Emmerich, James Cameron, Michael Bay et beaucoup d’autres. C’est dire à quel point cette saga a marqué une génération de réalisateurs souhaitant tous participer à un tel film.

Il faudra attendre 2001 pour voir sortir un nouveau « La Planète des Singes » réalisé au final par Tim Burton avec Mark Wahlberg en acteur principal et un budget de 100 millions de dollars ( 5,8 millions en 1968). Cette fois il sera scénarisé par William Broyles Jr., qui se voudra plus proche du roman et travaillera moins la réflexion sur la société actuelle, qui, pourtant avait été l’une des choses les plus aimées de la première saga. Le film ne fut pas une grande réussite au box-office et malgré sa rentabilité il reçut des critiques décevantes (jugé médiocre malgré de très bons effets spéciaux pour l’époque).

Un projet de suite fut donc annulé, mais des prequels officielles du film furent publiées en livre de 2002 à 2004. Ces textes parlent des péripéties qui ont mené la planète Ashlar à devenir la planète des singes telle qu’elle est sur le film. La FOX croit toujours en cette saga et relancera un projet dès la fin des années 2000, qui amènera en 2011 la sortie de « La Planète des Singes : les Origines » (Rise of the Planet of the Apes), réalisé par Rupert Wyatt.

Celui-ci sera une grande réussite et conduira à deux suites : « La Planète des singes : L’Affrontement » (Dawn of the Planet of the Apes) en 2014 et « La Planète des singes : Suprématie » (War of the Planet of the Apes) en 2017, toutes deux réalisées par Matt Reeves. Cette saga remportera un vif succès auprès des critiques et du public, autant par la qualité de sa mise en scène que du réalisme époustouflant de ses effets spéciaux. C’est la première fois que les singes ne sont pas des acteurs costumés, mais réalisés numériquement à l’aide de motion capture.

Le singe principal de l’histoire est joué en plus par le maître de la motion capture, Andy Serkis (Gollum; King Kong; Capitaine Haddock — dans « Le secret de la licorne » de Steven Spielberg —, etc.).

Ce qui plaira le plus dans cette saga seront les réflexions sur notre société, la ségrégation, l’écologie… En effet, la FOX a cette fois voulu repartir sur ses acquis, donc faire des films fondés sur le style de Michael Wilson et moins suivre l’histoire du roman original. Nous sommes bien sûr une inspiration très forte de la première saga ; d’ailleurs la trilogie est très proche d’être un remake des trois derniers films de la première saga (« Les Évadés de la planète des singes »; « La Conquête de la planète des singes » et « La Bataille de la planète des singes »). Les chronologies des deux histoires sont très similaires ainsi que les idées (en plus du fait que dans les deux sagas, le singe principal s’appelle à chaque fois César, et que son histoire est pratiquement identique.)

La planète des singes a réussi à exister pendant 50 ans, tout en restant populaire, en marquant plusieurs générations différentes, et intéressant tous les plus grands réalisateurs, fan de la première saga. Ce n’est pas seulement de la science-fiction, mais bien aussi des messages cachés qui essayent de nous montrer nos actes et leurs conséquences. Pour tous ceux qui ont adoré la dernière saga, regardez la première, les idées sont très futuristes pour l’époque et les effets spéciaux ont bien vieilli. Enfin je n’ai parlé que des films, mais il y a eu, aussi des séries dans les années 70 et des bandes dessinées… Pour tous ceux qui sont déjà fan de cet univers et qui ont envie d’en savoir toujours plus, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Ce sont cette année les 50 ans du GREC mais c’est aussi les 50 ans du premier film «la planète des singes» provenant du roman de science-fiction best-seller parue en 1963 du français Pierre Boulle (ayant aussi écrit le roman «le pont de la rivière kwai») racontant l’histoire de trois hommes spationautes atterrissant sur une planète similaire à la Terre sur laquelle les hommes sont réduits au rang d’animaux, et les singes sont élevés à celui d’espèce dominante, pour écrire son livre il s’est beaucoup inspirée des travaux de Charles Darwin.

C’est donc après la grande réussite du roman, que celui-ci fit adapter en film par Franklin j. Schaffner avec comme acteur principal Charlton Heston et Roddy McDowall est produit par la FOX. Il est Scénariser par Michael Wilson, qui ne suit pas exactement l’histoire du livre, et y rajoute des réflexions sur notre société, la ségrégation, préjuger et hypocrisie de notre société actuelle (et une vision futuriste due soucie de l’écologie, du réchauffement climatique et de l’égalité…). Ce film sera une grande réussite au box-office ce qui permettra de faire vivre une suite. Une saga qui durera en tout 5 films, de 1968 à 1973 («La Planète des singes» ; «Le Secret de la planète des singes» ; «Les Évades de la planète des singes» ; «La Conquête de la planète des singes» ; «La Bataille de la planète des singes»). Avec la réussite d’«Alien» de Ridley Scott, dans les années 80, la FOX souhaite relancer cette saga, mais pendant 20 ans plusieurs projets s’enchaînent avec Peter Jackson, Oliver Stone, Christopher Columbus, Roland Emmerich, James Cameron, Michael Bay et beaucoup d’autres, c’est dire à quel point cette saga à marquer une génération de réalisateurs qui souhaite tous participer à un tel film.

Mais il faudra attendre 2001 pour voir sortir un nouveau «La Planète des singes» réalisé au final par Tim Burton avec Mark Wahlberg en acteur principal et un budget de 100 millions (en 1968 5,8 millions). Cette fois il sera scénarisé par William Broyles jr, lui se voudra plus proche du roman et travaillera moins la réflexion sur la société actuelle qui pourtant avait été l’une des choses les plus aimer de la première saga. Le film ne fut pas une grande réussite au box-office même s’il fut rentable, et reçut des critiques décevantes (film jugé médiocre malgré de très bons effets spéciaux pour l’époque). Un projet de suite fut donc annulé, mais des prequels officielles du film furent publiées en livre de 2002 à 2004, ces textes parlaient des péripéties qui ont mené la planète Ashlar à devenir la planète des singes telle qu’elle est sur le film. Mais la FOX croit quand même toujours en cette saga et relancera un projet dès la fin des années 2000, ce qui amènera à la sortie de «La Planète des singes: les Origines (Rise of the Planet of the Apes)» en 2011, réalisé par Rupert Wyatt. Ce film sera une grande réussite et amènera à deux suites «La Planète des singes: L’Affrontement (Dawn of the Planet of the Apes)» en 2014 et «La Planète des singes: Suprématie (War of the Planet of the Apes)» en 2017, tous deux réalisé par Matt Reeves. Cette saga sera beaucoup aimée par les critiques et le public, de par la qualité de c’est mise en scène et du réalisme époustouflant de c’est effets spéciaux, c’est la première fois que les singes ne sont pas des costumes mais fais numériquement à l’aide de motion capture, et le singe principal de l’histoire et jouer en plus par le maître de la motion capture, Andy Serkis (Gollum; King Kong; Capitaine Haddock (dans «Le secret de la licorne» de Steven Spielberg)…). Mais ce qui plaira le plus dans cette saga c’est les réflexions sur notre société, la ségrégation, l’écologie… Car en effet cette fois la FOX a voulu repartir sur c’est acquis et donc faire des films baser sur le style de Michael Wilson et moins suivre l’histoire du roman originale. Donc nous sommes bien sûr une inspiration très forte de la première saga, d’ailleurs la trilogie est très proche d’être un remake des trois derniers films de la première saga («les Évades de la planète des singes»; «La Conquête de la planète des singes» et «La Bataille de la planète des singes») les chronologies des deux histoires sont très similaires comme les idées, ce que j’avais déjà dit plutôt. Mais aussi le fait que dans les deux sagas, le singe principal s’appelle à chaque fois César, et que son histoire est pratiquement la même.

Donc La planète des singes a réussi à exister pendant 50 ans, tout en restant populaire, et marquant plusieurs générations différentes jusqu’à intéresser tous les plus grands réalisateurs fan de la première saga, ce n’est pas que de la science-fiction, mais bien aussi des messages cacher qui essaye de nous montrer nos actes et leur conséquence. Et pour tous ceux qui ont adoré la dernière saga, je vous conseille grandement de regarder la première, les idées sont très futuristes pour l’époque et les effets spéciaux non pas mal vieillies. Enfin je n’ai parlé que des films, mais il y a eu aussi des séries dans les années 70 et des bandes dessinées… Pour tous ceux qui sont déjà fan de cet univers et qui ont envie d’en savoir toujours plus, vous savez ce qui vous reste à faire.

Par Julien ROTH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 Caméléon. All Rights Reserved. | Catch Vogue by Catch Themes